Maudit flash !

Combien d’entre vous possèdent un flash cobra sur leur appareil photo mais au final ne l’utilisent jamais ?

Il faut dire que l’effet « gibier pris en plein phares » n’est pas du plus flatteur !

Alors souvent, on finit par le laisser au placard… et c’est bien dommage ! D’autant que cet accessoire justifie à lui seul la supériorité d’un vrai appareil photo comparé à un téléphone portable !

autoportrait raté

Et si ce n'était pas la faute du flash, mais sa mauvaise utilisation ?

Ces 3 clichés ont tous été pris avec le flash cobra installé sur le boitier ! Ici pas d’histoire de flash déporté ni de réglage savant, juste un peu d’astuce !

Alors c’est quoi l’astuce ? 

Simplement utiliser un support servant de réflecteur à la lumière du flash ! Cela peut être un mur blanc, un réflecteur à main, une plaque de polystyrène etc.

A vous maintenant les plans d'éclairage de type butterfly, loop, rembrandt et split !

Vous souhaitez apprendre ou vous perfectionner en éclairage de studio, du simple flash cobra aux flashs professionnels, comprendre les notions de lumières douce ou dure, la loi du carré inverse etc. ? Je vous propose des formations à la carte selon votre niveau et votre matériel !
Sébastien Ollivier
Photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.