Portraits cavaliers

Portraits cavaliers

Ambiance Ouest Américain

Les prises de vue au soleil couchant ou levant permettent de jouer entre lumière naturelle et lumière artificielle (flash de studio) pour un rendu cinématographique. 
Je vous parle ici d’une séance « portraits cavaliers » car je trouve que l’ambiance colle parfaitement à ce type de prestations

Portraits : Option coucher de soleil / heure bleue
Les portraits cavaliers

Vous avez sans doute déjà entendu parler en photographie de l’heure dorée ou encore de l’heure bleue. Pour la première, il s’agit de la période qui précède le coucher de soleil, (ou qui suit son lever), où la lumière commence à décliner prenant des tons jaunes/orangés et où les ombres s’étirent au sol.
L’heure bleue quant à elle, démarre après le coucher du soleil (ou avant son lever). La lumière est encore présente, mais diffuse et évidemment, bleutée. Il n’y a alors plus d’ombres visibles. 

Vous aurez sans doute remarqué que des portraits pris en plein jour, et d’autant plus par une journée ensoleillée posent certains problèmes : 
– soit le visage est éclairé par le soleil mais vous pouvez alors avoir des ombres disgracieuses ; par contre l’environnement est correctement exposé
– soit (et c’est souvent la meilleur option à prendre) vous mettez le sujet à l’ombre ou à contre-jour et dans ce cas aucune ombre disgracieuse sur le visage mais votre arrière plan est complétement « cramé ».

Voilà pourquoi ces moments autour du lever et coucher du soleil sont intéressants. Et ce d’autant plus si on y rajoute l’emploi subtil d’un flash. Sans rentrer dans les détails, celui-ci me permet d’éclairer correctement les modèles tout en assombrissant légèrement l’arrière plan. 

portraits cavaliers
portraits cavaliers au soleil couchant

Le résultat parle de lui même : une image qui semble tout droit sortie d’un western.

Evidemment ce genre de séance que je propose répond à plusieurs contraintes ; la première et la plus évidente : la météo ! Le top du top c’est d’avoir quelques nuages pour donner un peu de texture au ciel. Par contre un ciel bouché et il vaut mieux reporter la séance.
La deuxième contrainte est liée au repérage du lieu. En effet, pour un rendu naturel, il faut tout de même placer ses flashs « dans le sens du soleil » sinon la photo paraitra artificielle. Un repérage du lieu en amont est donc fortement conseillé. Enfin l’horaire ; selon la saison les heures dorées et bleues sont plus ou moins tardives. Pour cette série de photo faite en janvier, les prises de vue se sont déroulées vers 17h. Et comme ces heures magiques ne durent que quelques minutes, tout doit être en place pour le bon moment ! L’improvisation n’est pas de mise !

portraits cavaliers noir et blanc
portraits cavaliers noir et blanc soleil couchant

Et même en noir et blanc « ça en jette » !

Alors si vous êtes intéressé par ce type de prestation sachez qu’un tirage encadré 30x40cm sur papier fine art est inclus. Parce qu’une belle photo est une photo qu’on affiche. 

Suivez-moi sur Facebook et Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.